Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Valérie Dufayet

Les ateliers Phil'Osons à la Librairie Maupetit-Actes reviennent : le programme de l'année 17-18 !
Les ateliers Phil'Osons à la Librairie Maupetit-Actes reviennent : le programme de l'année 17-18 !
Les ateliers Phil'Osons à la Librairie Maupetit-Actes reviennent : le programme de l'année 17-18 !
Les ateliers Phil'Osons à la Librairie Maupetit-Actes reviennent : le programme de l'année 17-18 !
Les ateliers Phil'Osons à la Librairie Maupetit-Actes reviennent : le programme de l'année 17-18 !
Les ateliers Phil'Osons à la Librairie Maupetit-Actes reviennent : le programme de l'année 17-18 !
Les ateliers Phil'Osons à la Librairie Maupetit-Actes reviennent : le programme de l'année 17-18 !
Les ateliers Phil'Osons à la Librairie Maupetit-Actes reviennent : le programme de l'année 17-18 !
Les ateliers Phil'Osons à la Librairie Maupetit-Actes reviennent : le programme de l'année 17-18 !
Les ateliers Phil'Osons à la Librairie Maupetit-Actes reviennent : le programme de l'année 17-18 !
Les ateliers Phil'Osons à la Librairie Maupetit-Actes reviennent : le programme de l'année 17-18 !

Programme Ateliers Phil’Osons /Maupetit- Actes Sud Saison 17/18  -   

Ateliers adultes

 

1. Le culte de la performance : «  Le corps est la baraque où notre existence est campée. » Joubert. Se mettre à l’épreuve, se dépasser, prendre soin de son corps…Vouloir séduire, reprendre pouvoir, oublier ses faiblesses, se découvrir de nouvelles forces ? …Le sport serait devenu un facteur clé du bien être, est-ce réellement nouveau?. Mais pourquoi vouons-nous au corps un tel culte ? Se sentir mieux ? Occuper notre temps libre ? Faire des rencontres ? Que nous apprend de nous-mêmes ce corps dans l’effort ? Quelles valeurs nous transmettent la pratique du sport ?Que nous révèlent-ils de notre propre existence et liberté? Lequel du corps ou de l’esprit  gagne –t-il en endurance, force et souplesse, équilibre et agilité ?

Le Samedi 09.09 à 10H00

 

2. Dis(paraître )?: l’existence en secret : Vies exposées, clichés quotidiens partagés, nos existences s’exposent les unes et les autres parfois sans retenue ,parfois sans notre accord. Voir et être vu : comment vivons-nous cette sur-exposition de nous-mêmes ? Suffit-il de désirer apparaître aux autres pour tolérer d’être jugé ou toisé ? Comment naît le désir de ne plus apparaître aux autres ou tout du moins de préserver de notre intimité, de nos vies secrètes ?Que signifie résister à l’impératif de transparence tant vanté par les publicités et les émissions de télé-réalités ? 

« Mon âme a son secret, ma vie a son mystère. » Alexis Felix Arvers…

Le Samedi 07.10 à 10H00

 

3. Désirs, désirs désirables : Soyez hédonistes ! Prenez plaisirs sans modération ! D’où vient cette recherche des plaisirs ? Tient-elle ses promesses ? Suffit-elle à nous rendre heureux ? « Si je devais me définir, je dirais que je suis un hédoniste piégé dans un monde politisé à l'extrême. » Milan Kundera. La recherche des plaisirs peut-elle être sage? Nous partageons un monde où ces désirs sont plus souvent suggérés que laissés à notre libre interprétation : nous désirons ce qui nous est proposé plus que ce que nous inventons. Comment redonner sens à cette recherche des plaisirs ? Que serait un hédonisme heureux ?

Le Samedi 11.11 à 11H00

 

4. Réussir et échouer “Agissez comme s’il était impossible d’échouer » préconisait W. Churchill bien avant toutes les formations en développement personnel et autres accélérateurs de motivation. Comment se construit une réussite ? Le succès est-il le seul indice de la réussite ? La volonté humaine est aussi puissante que fragile. Elle définit nos chemins de vie sans pour autant se laisser dominer totalement !   Que nous apprennent de nous-mêmes réussites et échecs ? La recherche de la réussite peut-elle être apprivoisée, courtisée ou dépassée…

Le Samedi 09.12 à 11H00

 

5. Iconique et impudique en réseaux?: « On devient cinéaste quand on croise son propre regard avec le regard des autres. » Théo Angelopoulos. Le regard de l’autre est si fondamental dans nos existences : attendri, menaçant, bienveillant, indifférent, désirant…Quelle image donnons-nous de nous-mêmes aux autres ? Ce moi iconique nous suffit-il ? Si « tout regard est un désir » pour Musset, à quel manque nous renvoie-t-il ? Comment faire croître ces liens aux autres que nos regards créent ? Quand devient-il impudique ? Quelles en sont les limites, les excès et les promesses ? 

Le Samedi 13.01.18 à 10H00

 

6. Sagesse ou idiotie de la bienveillance ? : Être mouton ou devenir lion ? A assener que l’homme est un loup pour l’homme, nous en oublions que seule la solidarité rend possible nos existences respectives. Qu’est-ce qu’être bienveillant ? Apprenons-nous à prendre soin de nous-mêmes et des autres ? Un proverbe persan nous confie que « la tranquillité de deux mondes repose sur ces deux mots : bienveillance envers les amis, tolérance à l'égard des ennemis ». Cette bienveillance n’éteindrait donc pas tout conflit mais permettrait de les traverser par une exigence plus haute. La Philosophie est elle-même bienveillance (Philia) : un souci de l’autre et de soi-même dans et par la recherche de la vérité. Mais comment cette bienveillance peut-elle naître et croître dans une société où rivalités et égoïsmes sont fréquemment encouragés ? Si Socrate ne craignait pas de passer pour un idiot ou un fou en invitant ses concitoyens à philosopher…ferions-nous de même ?

Le Samedi 17.02 à 11H00

 

7. Traquer le sauvage et faire feu de tout poil ! Vivons-nous les derniers instants de l’âme et du corps sauvages ? Que cache notre soin à éliminer toute trace de naturalité de nos corps ? Transformés, habillés, parfumés, dépouillés de tous ses aspects naturels ; nos corps nos ressemblent-ils encore ? Nos existences culturelles naissent de ce travail de notre nature…mais créent également une nostalgie de nos êtres naturels. Une nostalgie entretenue par les publicités célébrant un retour à nos natures primitives .« Le solitaire est un diminutif du sauvage, accepté par la civilisation. » remarquait déjà Victor Hugo : et si être ou paraître sauvages nous donnaient occasions de révéler notre singularité brute et non polissée….

Le Samedi 10.03.18  à 10H00

 

8.Eloge de la fragilité : Etre heureux, c'est aussi percevoir la vie comme un don; en comprendre sa fragilité et donc la vivre avec attention et conscience. »Jean Gastaldi. Tout ce qui est fragile demande soin et attention. Tout ce qui est fort, survit de soi. Refuser la fragilité permet-il pour autant de vivre heureux? Nous ne sommes forts que temporairement et dans un contexte particulier : nul ne peut prétendre le demeurer indéfiniment ou absolument. Ce qui est fragile est-il nécessairement faible ? Si la fragilité est inscrite dans l’Adn de nos vies, qu’en faisons-nous ? Que rend-elle possible…

Le Samedi 14.04 à 10H00

 

9. Penser nos liens – « Ce ne sont pas seulement les liens du sang qui forment la parenté mais aussi ceux du cœur et de l’intelligence. » Montesquieu .Comment se créent les liens qui nous unissent ? Que nous révèlent-ils de nous-mêmes ? Pouvons-nous si aisément les changer, les défaire ou les recréer ? D’où viennent-ils et de quelle nature sont-ils : affective, économique et sociale, spirituelle… ». Comment nos liens tissent-ils notre identité et la personne que nous cessons de devenir ? Le paradoxe de la condition humaine, c’est qu’on peut ne peut devenir soi-même que sous l’influence des autres » Boris Cyrulnik dans les Nourritures affectives.

Le Samedi 19.05 à 10H00

 

10. « Voyage en Art » : « L’art ne reproduit pas le visible, il rend visible. » Paul Klee. Nous sommes tous attirés par les œuvres d’art quelles qu’elles soient …ou pas : peinture, photographie, sculpture, littérature, performance ou film…. Comment se créent les goûts esthétiques ? Ne sont-ils que l’effet de notre éducation ou de notre culture ? La sensibilité artistique est elle commune à tous les hommes ? Comment jugeons-nous une œuvre et à quelles singulières nous invite-elle ? L’art est à la fois sensibilité et spiritualité : nous partirons en voyage esthétique à travers la projection d’œuvres d’art de la préhistoire à nos jours.

 

Le Samedi 09.06 à 10H00

Commenter cet article