Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Hériter" Conférence de Valérie Dufayet pour le Café Philo La Garde Vendredi 9.11.18 à 19H30

"Hériter" Conférence de Valérie Dufayet pour le Café Philo La Garde Vendredi 9.11.18 à 19H30

« HERITER »

Un proverbe Mandchou suggère que « Si ton cœur est bon, il te naîtra un bon fils ; si le destin t'est favorable, as-tu besoin de l'héritage de tes ancêtres ? » (Chrestomathie Mandchou -1828)

N’hériter d’un bon fils  que par sa bonté propre , hériter d’un heureux destin et pouvoir se libérer du besoin de recevoir fortune des ancêtres….De quoi prenons-nous possession lorsque nous héritons ? Hériter ne signifie pas seulement recevoir un bien mais aussi être affecté par quelque chose transmis , parfois héréditairement par les générations précédentes : une maladie, un trait de caractère, une couleur d’iris, …ou encore un secret de famille.

 « Hériter » vient du latin « heriditare » dont la racine indo-européenne « ghe » exprime l’idée de vide ou d’abandon : la présence de l’héritage renvoie alors à l’absence réelle ou prochaine de celui qui a fait don. Ainsi serons-nous invités à parcourir ensemble les lieux et les expériences si variés de l’héritage avec pour horizon l’humaine condition : le rapport à nos liens affectifs, notre histoire et ses paradoxes, notre culture mais peut-être également nos choix de vies…

“C'est parfois l'homme le plus pauvre qui laisse à ses enfants l'héritage le plus riche.”  Ronald Ross 

 

Café Philo de la Garde - Philippe GRANAROLO

Vendredi 9.11 Auberge de La Pauline 19H30

Possibilité de dîner suite à la conférence

Résa: 04 94 21 96 55

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Valérie Dufayet

Professeur de Philosophie Organisatrice d'Ateliers de Philosophie pour enfants et adultes Formatrice Atelier Phil'Osons en Entreprises et Associations Animatrice de rencontres culturelles
Voir le profil de Valérie Dufayet sur le portail Overblog

Commenter cet article