Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Valérie Dufayet

Pour Loa, Pourquoi les êtres humains se disputent et ne peuvent pas se passer les uns des autres?

Pourquoi vivons nous les uns avec les autres? Qu'est ce qui nous pousse à nous disputer, nous affronter et nous rassembler, nous lier les uns aux autres? Nous sommes de drôles d'animaux! Kant nous observe et constate que nous nous attirons et nous repoussons en même temps Loa! Peut être est ce la Nature qui nous a voulu ainsi pour le bien de notre espèce? Le philosophe imagine alors que l'homme comme individu, doit être égoïste, penser à lui même et réaliser ses désirs afin d'être satisfait et de développer ses talents propres. Mais en même temps, il a besoin des autres hommes, il recherche la vie commune pour ce qu'elle lui apporte d'affection , de bien être, de sécurité. On veut vivre pour nous mêmes et parfois contre les autres et on veut vivre avec les autres parfois contre nos projets individuels! Tu comprendras alors combien la vie sociale et nos relations peuvent être compliquées! Il nous est impossible de coisir entre notre égoïsme et notre altruisme ( souci des autres, d'autrui) ! C'est l'insociable solidarité dont te parle Kant: sans égoïsme, pas de développement de tes talents, pas de progrès de tous par le travail et la vie de chacun d'entre nous ; sans solidarité, pas de survie de soi et de l'espèce humaine! Les hommes inventeront alors de multiples règles sociales et politiques pour pouvoir survivre ensemble et progresser sans risquer de disparaître! Tu dois te dire que la vie sociale est bien plus simple pour les animaux: leur société est trés hierarchisée, ils travaillent tous pour le bien de la société, du groupe....mais voudrais tu ne pas exister et être reconnue comme une personne spéciale, unique? Une fourmi ne peut pas décider de sa vie. Son histoire ressemble comme deux gouttes d'eau à celle des autres fourmis. Elle n'est pas libre,...La vie sociale, les relations aux parents , aux copains, sont parfois difficiles mais ta destinée en tant qu'être humain est de ne pas te laisser transformer en fourmi...en sacrifiant ta vie aux autres sans jamais réaliser ce qui te tiens à coeur ....ni de te laisser devenir un être égoïste qui abuse des autres et finit seul.... Vaste programme que nous donne la Nature Loa et qui exige une bonne dose d'intelligence et de sensibilité pour réussir!

"J'entends ici par antagonisme l'insociable sociabilité des hommes, c'est-à-dire leur inclination à entrer en société, inclination qui est cependant doublée par une répulsion générale à le faire, menaçant constamment de désagréger cette société. L'homme a un penchant à s'associer , car dans un tel état, il se sent plus qu'homme par le développement de ses dispositions naturelles. Mais il manifeste aussi une grande propension à se détacher (s'isoler), car il trouve en même temps en lui le caractère d'insociabilité qui le pousse à vouloir tout diriger dans son sens ; et, de ce fait, il s'attend à rencontrer des résistances de tous côtés, de même qu'il se sait par lui-même enclin à résister aux autres. C'est cette résistance qui éveille toutes les forces de l'homme, le porte à surmonter son inclination à la paresse, et, sous l'impulsion de l'ambition, de l'instinct de domination ou de cupidité, à se frayer une place parmi ses compagnons qu'il supporte de mauvais gré, mais dont il ne peut se passer [...]. Sans ces qualités d'insociabilité, peu sympathiques certes par elles-mêmes, source de la résistance que chacun doit nécessairement rencontrer à ses prétentions égoïstes, tous les talents resteraient à jamais enfouis en germes [...], dans une concorde, une satisfaction et un amour mutuels parfaits [...]. Remercions donc la nature pour cette humeur peu conciliante, pour la vanité rivalisant dans l'envie, pour l'appétit insatiable de possession ou même de domination [...]. L'homme veut la concorde, mais la nature sait mieux que lui ce qui est bon pour son espèce : elle veut la discorde."

KANT dans l' Idée d'une histoire universelle au point de vue cosmopolitique, Proposition IV

Pour Loa, Pourquoi les êtres humains se disputent et ne peuvent pas se passer les uns des autres?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

richard 27/06/2012 09:08

C’est je crois Jean-Jacques Rousseau qui avait dit quelque chose comme : «Plus j’ai appris a connaître les hommes et plus je n’en suis éloigné»